PHOTO-CHANSON

Parce qu'il est agréable de briser la solitude en accouplant les médiums, l'auteur s'est endimanché de 5 photographes vedettes pour la conception d'un projet d'art numérique et photographique. Chaque artiste a créé une œuvre à partir d'une chanson de l'album Les femmes comme des montagnes (La musique, Vieille blonde, Maudit, Sur la ville et Je t'ai jeté un sort).

Les femmes comme des montagnes — édition deluxe
disponible sur iTunes et Bandcamp

Sarah Marcotte Boislard — La musique
La musique c'est doux, c'est désinvolte, c'est enivrant, c'est sensuel, c'est lumineux. Ça parle d'amour et de désir. En fermant les yeux, c'est ce que j'ai vu. Un lit, deux personnes et du négatif 35mm. C'est brut et imparfait, comme l'amour et le désir. C'est La musique.

 

 

 

Caroline DesiletS — Vieille blonde
Vieille blonde est une représentation d'une relation avec Philémon. Chaque jour, dans un quotidien restreint, une photo est prise. Des fois l'appareil déclenche et des fois ça chie. Mais souvent, la lumière est belle.

 

Jerry Pigeon et LÉa Grantham-Charbonneau — Maudit

 

Maude Chauvin — Sur la ville
Même si au départ, la chanson semble parler d'échec amoureux, j'ai tout suite eu envie de ressentir l'amour et le désir. J'avais envie de m'envelopper dans la chaleur d'un baiser. Un baiser qui n'arrête jamais. Comme une grosse bulle intemporelle de Love. Car même si on risque de se faire mal ou de faire mal à l'autre, tomber amoureux est quand même la plus belle chose qui peut nous arriver sur Terre. C'est ce que Sur la Ville m'a amené comme émotion.

 

CINDY BOYCE — Je t'ai jetÉ un sort
Cette chanson de Philémon Cimon me rappelle ces après-midi au chalet en amoureux, alors que le temps est suspendu et que la nature devient un terrain de jeu. La série d'images que je présente fait écho à ce voile brumeux qui envahit l'espace après une douche bien chaude et à ce sentiment d'euphorie et de bonheur d'être amoureux.